Échos, photos et vidéo de la Rentrée pastorale du 17/09/2016

Photos ci-dessous
Ce samedi 17 septembre 2016, les différentes communautés de l’église des Riches-Claires ont accueilli l’annuel coup d’envoi de la pastorale francophone et des communautés dites d’origine étrangère de l’Eglise catholique à Bruxelles. Environ 350 personnes ont rejoint le centre-ville pour participer à cette matinée conviviale et priante, placée sous le thème d’ « Une Église à construire ensemble ».

Dans l’assemblée, de bien nombreux visages ont témoigné de la diversité de l’Eglise à Bruxelles. Membres de communautés religieuses ou de mouvements de spiritualité, personnes curieuses ou engagées issues des Unités pastorales des quatre doyennés, membres d’associations ou d’ONG : tous ont souhaité se mettre à l’écoute de Dieu afin d’ancrer la nouvelle année pastorale qui s’ouvre dans sa Parole. Une année qui s’est ouverte autour d’un petit-déjeuner fraternel décontracté… Encadrée par l’abbé Benoît Hauzeur, responsable du service Annonce et Célébration du Centre pastoral de Bruxelles, cette matinée a accueilli le père Enzo Bordonaro sj et Mr Léo Potier, tous deux journalistes à RCF-Bruxelles. Nos deux compères ont à deux reprises mis en lumière les événements principaux proposés aux catholiques bruxellois, en parcourant avec esprit et humour la brochure que voici. C’est que l’année comptera quelques temps forts, entre les différentes célébrations de clôture de l’Année de la Miséricorde, les formations proposées par Grandir dans la Foi ou encore le très attendu Festival des Fraternités proposé par Entraide et Fraternité/Vivre-Ensemble.

Des raisons d’espérer

Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire pour Bruxelles, a ensuite pris la parole pour nous évoquer une année difficile et exigeante. Et de pointer les défis de l’accueil des réfugiés, les attentats qui ont frappé Bruxelles, ou encore le Brexit comme autant d’événements qui ont parfois mis l’espérance des communautés locales à rude épreuve. Mais il a aussi souligné la raison d’être de nombreux événements d’Eglise : des occasions d’entretenir l’espérance, de célébrer dans la joie, de faire corps autour de Celui qui nous rassemble : car il y a aussi des raisons de nous réjouir. Songeons au retour de Mgr De Kesel, qui a dit combien il était heureux de revenir parmi nous. Ou à cette Année de la Miséricorde que nous nous apprêtons à clôturer, mais en laissant un pied dans la porte, pour bénéficier encore de la Miséricorde qui nous est offerte. Ou au pèlerinage vers Hal, qui a représenté un vrai temps d’Eglise, en communion, une mise en route. Dans son allocution, Mgr Kockerols a aussi redit combien les synodes consacrés aux couples et à la famille avaient été riches : c’est d’ailleurs pour continuer à en saisir les enjeux et pour mettre en œuvre l’exhortation apostolique Amoris Laetitia que les évêques en publieront prochainement un extrait.
Mgr Kockerols a aussi pointé du doigt les divers changements de responsabilités au sein des Unités pastorales, en soulignant la chance que peuvent représenter de nouveaux charismes au service d’un même Esprit.
Il nous a par ailleurs annoncé qu’au terme des mandats des deux conseils presbytéraux, a été décidée la création d’un seul conseil bilingue, composé de représentants des pastorales francophone et néerlandophone, des COE, de membres des services du centre pastoral mais aussi de prêtres aînés. C’est ainsi que nous avons aussi appris l’arrivée de Mr Thierry Claessens comme adjoint de l’évêque pour le Temporel.

Mgr Kockerols nous a ensuite offert une méditation sur la première Lettre aux Corinthiens : une Eglise, ce ne sont pas d’abord des projets et des stratégies. Nous avons d’abord à annoncer le Christ mort et ressuscité pour nous. Et notre crédibilité passera certainement par une plus grande adéquation entre ce que nous disons et ce que nous faisons. Et de nous annoncer la création d’un nouveau service Solidarité au sein du Centre pastoral (communiqué à paraître le 20/09); service qui aura à cœur de porter le souci des plus fragilisés.

Célébration et envoi

Après un temps de partage qui aura permis à l’assemblée de transmettre ses remarques et réflexions à l’évêque et ses collaborateurs, une célébration colorée a offert aux fidèles de vivre le silence comme espace d’intériorisation, et le chant comme espace de louange. Par le biais de différentes briques apportées au pied de l’autel, nous a été rappelée la nécessité d’imbriquer nos compétences et nos charismes pour qu’à notre mesure, nous puissions continuer de construire la ville…

PEB.

Photos : Charles De Clercq
Lien direct : https://www.flickr.com/photos/metropolis2012/albums/72157672865877241
Lien vers la brochure des activités : cliquez ici

17/09/16: Lancement de l'année pastorale à Bruxelles

 

Vidéo : Brigitte Lajoie, UP Molenbeek-Centre

0shares