L’historien face aux phénomènes prodigieux | Conférence

Depuis plusieurs décennies, on n’enseigne plus « l’histoire de papa » avec la réduction de la science historique à « l’histoire-bataille ».
On prend aussi en compte d’autres réalités du passé, comme les mentions de phénomènes prodigieux liés à la religion. Les apparitions et les miracles sont signalés à toutes les époques. Il en est notamment question dans des sources narratives du Moyen âge. L’historien ne peut donc les ignorer.

 Mais plutôt que de les équipoller d’emblée à des faits historiques avérés, ou bien tout au contraire à une dérive du sentiment religieux, la prudence – autant que le devoir d’état de l’historien – impose un examen critique quant à ces mentions. Il y a certes des personnes qui estiment superflu de s’interroger sur leur réalité parce qu’elles sont en quête de ces phénomènes, dont elles semblent éprouver le besoin. Or, de même qu’il ne sied pas de vouloir se prétendre plus catholique que le pape, de même il est téméraire de vouloir diaboliser l’investigation ecclésiastique.

 Ce sont ces phénomènes prodigieux signalés comme « apparitions » qui feront l’objet de cette conférence. À l’aide de quelques exemples, il sera démontré qu’il est raisonnable et tout à fait indiqué de tenir soigneusement compte des conclusions de l’investigation ecclésiastique, qui intègre admirablement la critique historique, autant que la saine psychologie.

 Le conférencier, Alfred Denoyelle, est Docteur en Histoire (K.U.Leuven).

Lieu : salle Mimosa (porte 1) sous la Basilique du Sacré-Cœur à Koekelberg.

Les réservations sont clôturées 7 jours avant la date de la conférence et même plus tôt en cas d’affluence.

Réservation nominative (obligatoire et préalable) des places gratuites auprès de : investigatio@skynet.be

Confirmation sera donnée.


Date / Heure
Date(s) - 20 mai 2017
15h00

Lieu
Basilique nationale du Sacré-Coeur
Parvis de la Basilique, 1
1081 Koekelberg


Chargement de la carte…
0shares