Ars In Cathedrali | Cycle d’événements autour d’Hildegarde de Bingen

Ars In Cathedrali | Cycle d’événements autour d’Hildegarde de Bingen

 

 

Hildegarde de Bingen sera au cœur des événements organisés par l’association « Ars in Cathedrali » durant les mois de mai et juin 2024.

Trois concerts, deux conférences, une double exposition et un office le 26 mai à 11h permettront au public de (re)découvrir Hildegarde de Bingen la musicienne, la poétesse, l’abbesse et la botaniste.

Hildegarde de Bingen (1098-1179), cette sainte du XIIe siècle, à la fois bénédictine, poétesse, musicienne, compositrice, botaniste, linguiste, tacticienne, herboriste est une figure marquante de la médecine monastique (à qui l’on doit même d’avoir inventé la bière !).
Elle est l’une des quatre (!) femmes canonisées par l’Église catholique.

 

Trois concerts – Hildegarde de Bingen, la musicienne

 

Hildegarde a composé plus de septante chants liturgiques et ce qui est probablement la première pièce de théâtre morale jamais écrite, l’« Ordo virtutum ». Elle-même a appelé ses œuvres musicales la Symphonia harmoniae celestium revelationum (Symphonie de l’harmonie des révélations célestes). Ce genre musical se prête à la monophonie sacrée. Les morceaux sont contenus dans deux manuscrits principaux, dont le Codex Villarensis (Dendermonde Codex) qui a été conservé jusqu’en 2017 dans la bibliothèque de l’abbaye de Dendermonde (Termonde), et puis confié à la bibliothèque de la Faculté de théologie de la KU Leuven pour sa conservation.
La musique d’Hildegarde accompagnait, voire complétait ses œuvres écrites, comme c’est le cas pour l’« Ordo virtutum ». Dans cette composition dramatique sacrée, Hildegarde présente le combat intérieur de l’homme, la tentation du mal, la beauté de la vertu, l’âme humaine.

 

  •  Vendredi 24 mai  à 20 h : « O tu suavissima virga » par l’ensemble FILIÆ

Chants de Hildegarde de Bingen, création de Xavier Deprez
L’ensemble baroque FILIÆ partira des lettres de Hildegarde à ses contemporains et proposera des pièces vocales et instrumentales en résonance avec ces écrits inspirés et forts. De la musique de la sainte du XIIe siècle à celle de ses consœurs compositrices et moniales des XVIe et XVIIe siècles avec un passage par l’œuvre contemporaine de Xavier Deprez.

 

  • Samedi 25 mai à 20h : « Ad Lucem » par Jean-Paul Dessy, violoncelle, et Romain Dayez, baryton

    Relecture contemporaine du drame lyrique ancestral Ordo Virtutum de Hildegarde de Bingen, ce nouveau projet initiatique sur le bien et le mal associe deux pointures belges de la création musicale, le compositeur et violoncelliste Jean-Paul Dessy et le baryton Romain Dayez. Ils nous emmènent dans les hautes sphères spirituelles de l’âme humaine.

 

  • Dimanche 26 mai à 18h : « O Wonderful Flowering » par l’ensemble vocal féminin « La Noeva »

Chants du XIIe siècle de Hildegarde de Bingen et polyphonies du XXIe siècle.
La Noeva est un ensemble féminin à cappella spécialisé dans les répertoires mêlant musique médiévale et musique contemporaine. Ce programme met en résonance les chants purs de Hildegarde avec des pièces polyphoniques de deux compositrices belges contemporaines. Une mise en espace originale fera vibrer la Cathédrale de manière inhabituelle.

 

Informations pratiques :

Tarifs : 15€/personne / Gratuit pour les moins de 18 ans.
Réservation et prépaiement en ligne souhaités via : www.cathedralisbruxellensis.be
arsincathedrali@gmail.com – 02/229.24.90

 

***


Deux expositions – Hildegarde de Bingen, la botaniste

 

Une exposition et une installation sur le thème « Le Végétal au Cœur de la Cité » permettront de découvrir Hildegarde la botaniste pendant tous les mois de mai et juin :

 

  •  « Flore, eau, terres et vases du marais Wiels (et d’autres zones humides) dans la Cathédrale » par Anne Mortiaux (fil rouge et lien avec l’histoire de Bruxelles construite sur un marais)

Comment capter le passage du temps par le biais des végétaux, de ses métamorphoses, de ses cycles et de faire « résonner » de l’eau et des terres du marais dans la Cathédrale.
L’intention est d’élargir notre attention à l’ensemble du vivant, à ce qui fait le monde avec nous, les plantes, l’eau, la terre, les limons…et donner un rayonnement particulier au marais Wiels, friche industrielle devenue marais et désormais protégé.
Depuis une dizaine d’année, Anne Mortiaux exerce une pratique « artistique » sur d’anciens sites industriels, lieu d’extraction et de transformation (extraction d’argile, faïencerie, imprimerie, fonderie…).

 
  • « 182 végétaux – Hildegarde et le règne végétal » par Françoise Lesage

Hildegarde a fait un travail exceptionnel de théorisation des pouvoirs nutritifs et médicinaux des plantes : elle est apparemment une des premières à avoir rassemblé les savoirs  empiriques de son époque. Elle a inventé un langage (lingua ignota) « langage inconnu » pour nommer ces végétaux. Cette liste comporte un peu plus de 1000 mots et reprend 182 plantes. D’autres listes concernent le corps humain, le scriptorium (chambre pour les copistes et enluminures) et les outils de travail. C’est une « photographie » de son environnement, humain et naturel.
L’exposition de Françoise Lesage portera sur cette lingua ignota et le monde végétal

 

***

 

Deux conférences – Hildegarde de Bingen l’abbesse & la poétesse

Samedi 25 mai 2024

 

  • A 14h : « Hildegarde de Bingen : femme, prophétesse, visionnaire, prédicatrice dans l’Eglise » par Benoît Lobet, Doyen de la Cathédrale (conférence en français)

 

  • A 15h : « Hildegarde découvre une langue inconnue : la “lingua ignota” » par Arnaud de la Croix, philosophe et écrivain (conférence en français)

 

Information pratiques :

Participation libre
Réservation en ligne souhaités via : www.cathedralisbruxellensis.be
arsincathedrali@gmail.com

 

***

 

Stages – Hildegarde de Bingen, la musicienne & l’abbesse en charge des âmes de ses moniales

Des stages de chant sur le répertoire de Hildegarde ont eu lieu dans la cathédrale le courant de l’année scolaire, mettant l’accent sur sa notation musicale originale. Le fruit de ces enseignements pourra être entendu lors de l’office du dimanche 26 mai à 11h (sous la direction de Penelope Turner).