Catéchumènes 2024 | Le chemin d’Elisabeth entre héritage culturel et foi chrétienne

Catéchumènes 2024 | Le chemin d’Elisabeth entre héritage culturel et foi chrétienne

 

Cette année dans la nuit de Pâques, de nombreuses personnes de 16 à 69 ans ont reçu le baptême et ont ainsi rejoint la communauté catholique de Bruxelles. Nous vous proposons de découvrir le portrait de trois d’entre eux qui nous livrent leur cheminement jusqu’à ce sacrement fondateur.

Découvrez le récit de vie d’Elisabeth, une jeune femme de 31 ans, dont le parcours spirituel singulier nous transporte par-delà les méandres de l’identité culturelle, dans les profondeurs de la quête de la foi. Forte de ses racines mêlées congolaises et belges, Elisabeth nous partage les grandes étapes de sa vie et son chemin de foi.

Elisabeth, pouvez-vous nous parler un peu de votre enfance et de l’influence de votre famille sur votre parcours spirituel ?

J’ai grandi dans une famille où les influences culturelles et religieuses étaient multiples. Mes parents avaient des origines congolaises, mais avec des héritages belges paradoxaux. Mes parents étaient tous les deux chrétiens : mon père avait reçu une éducation catholique plutôt classique, tandis que ma mère avait de par son parcours de vie exploré différentes voies spirituelles. Malgré cela, la religion n’était pas au centre de notre éducation à la maison, mais j’ai été inscrite dans une école catholique, ce qui a certainement eu un impact sur ma curiosité spirituelle.

Quels ont été les moments clés de votre parcours de foi ?

Mon cheminement a été progressif, marqué par des expériences et des rencontres qui ont éveillé ma curiosité spirituelle. Deux expériences en particulier ont été déterminantes pour moi : une expérience prégnante de la présence réelle du Christ dans une église alors enfant, et un voyage en RDC où j’ai été témoin de la foi authentique et joyeuse de ma famille maternelle. Ces moments m’ont incitée à approfondir ma propre relation avec la spiritualité.

Comment décririez-vous votre expérience de préparation au baptême ?

La préparation au baptême a été un voyage à la fois intense et parfois tumultueux. J’ai rencontré des moments de doute et de lutte intérieure, notamment durant le carême où j’ai été confrontée à des épreuves personnelles et à des tentations. Mais au fil du temps, j’ai trouvé du réconfort dans la communauté chrétienne et dans ma propre foi renouvelée.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui cherchent leur propre chemin spirituel ?

Je dirais que chaque chemin spirituel est unique et personnel. Il est important d’être ouvert aux expériences et aux rencontres qui peuvent nourrir notre foi. Ne sous-estimez pas le pouvoir des petites actions ou des moments personnels de réflexion. Et surtout, ayez confiance en votre propre parcours, même s’il est parsemé de doutes et de défis.

Comment votre entourage a-t-il réagi à votre décision de vous faire baptiser ?

J’ai été agréablement surprise par la réaction positive de mes proches, qu’ils soient pratiquants ou non. Certains ont partagé ma joie et mon enthousiasme, tandis que d’autres ont simplement respecté ma décision. Dans l’ensemble, j’ai ressenti beaucoup de soutien et d’amour de la part de ceux qui me sont chers.

Quels sont vos projets et vos aspirations spirituelles pour l’avenir ?

Pour l’avenir, je souhaite approfondir ma relation avec Dieu et continuer à grandir dans ma foi. Je suis reconnaissante pour le chemin que j’ai parcouru jusqu’à maintenant et j’ai hâte de voir où cette aventure spirituelle me mènera.

 

L’histoire d’Elisabeth est le rappel inspirant que le chemin vers la foi est souvent sinueux et plein de surprises, mais que la recherche de vérité et de connexion spirituelle peut conduire à des découvertes profondes et enrichissantes pour tout un chacun.

 

Rendez-vous vendredi prochain pour la découverte du portrait de Martin, autre catéchumène de la nuit pascale 2024