Ramadan 2024 | Message à nos frères musulmans

Ramadan 2024 | Message à nos frères musulmans

1 Corinthiens 12, 12.24-26
12 Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. […] 24 Mais en organisant le corps, Dieu a accordé plus d’honneur à ce qui en est dépourvu. 25 Il a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. 26 Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie.

Sahih Al Boukhari Hadith n°6011
Selon No’man Ben Bachir, l’Envoyé de Dieu a dit : « Vous verrez les croyants à travers leur bonté, leur affection et leur attachement réciproque, constituer comme un corps, quand l’un des membres souffre, il transmet sa fièvre et son insomnie à tout son corps. »

Chers frères et sœurs, 

Les multiples guerres un peu partout dans le monde sont source de polarisation, mais elles évoquent aussi un contre-pouvoir de compassion. En outre, les inondations, les sécheresses et les tremblements de terre violents, suscitent de nombreuses vagues de solidarité. Dans notre pays aussi, de nombreuses personnes sympathisent avec les familles touchées et unissent leurs forces pour collecter des biens et des fonds pour l’aide d’urgence. D’autres actions de solidarité, grandes et petites, font également ressortir le meilleur des personnes : bonté, générosité et coopération. Cette entraide est vitale pour l’humanité et pour notre planète en péril.

À l’occasion du Ramadan et de la fête de l’Aïd al-Fitr, nous voulons soutenir ces expériences de fraternité humaine. Elles nous montrent qu’il existe une grande source d’amour qui nous transcende et nous relie tous : Dieu en qui nous croyons. Le Ramadan et le Carême chrétien, qui coïncident en partie cette année, sont l’occasion idéale pour les musulmans et les chrétiens de se rencontrer et de s’encourager mutuellement dans le bien.
Ce temps nous rappelle également l’urgence d’agir de façon solidaire, chacun selon ses capacités et ses moyens. Travaillons ensemble comme les différents membres d’un même corps pour être un signe du grand amour et de la générosité de Dieu dans ce monde.

Très heureuse fête !

Guy Harpigny Lode Van Hecke Steven Fuite
Évêque Référent Évêque Référent Président du Synode de
pour le dialogue interreligieux pour le dialogue interreligieux Église protestante unie de Belgique