1RCF Belgique | Aymeric de Lamotte, le wokisme déconstruit la société

Le wokisme rend impossible notre vie en commun.

 

Avocat et directeur général adjoint de l’Institut Thomas Moore, think tank franco-belge libéral conservateur, Aymeric de Lamotte plaide pour la libération des consciences, contre l’enfermement dans les pensées uniques et les nouveaux dogmatismes. Pourquoi pense-t-il qu’il est urgent de transmettre notre héritage socio-culturel ? Qu’est-ce que le wokisme ? Pourquoi affirme-t’il que le wokisme anéantit notre fond culturel commun ?

L’invité de l’émission se lève contre la domination des consciences et la tyrannie des minorités. En particulier, il dénonce le wokisme, ce puissant courant de pensée qui traverse la société. Pour lui, il s’agit d’un phénomène de déconstruction néo-marxiste, qui lit le monde avec un filtre dominant-dominé. Alors qu’Alexis de Tocqueville avertissait du risque d’un “despotisme de la majorité” que l’on retrouve dans son maître-livre “De la démocratie en Amérique”, Aymeric de Lamotte cite le philosophe Raymond Aron. Celui-ci tempère les propos de Tocqueville. Il affirme que ce dernier se trompe et méconnaît la force des minorités fanatiques. Alors que, par le passé, la censure venait d’en haut et tombait comme un couperet sous la forme d’un décret royal ou gouvernemental, l’avènement des réseaux sociaux fait surgir à l’horizontale des groupements d’activistes minoritaires. Ces activistes fondent en meute sur tel ou tel thème, se posant victimes d’opposants au progressisme. En quelques heures, un respectable intellectuel ou scientifique doit soudain se défendre des pires infamies. Il est éjecté du périmètre de respectabilité à coups d’anathèmes comme “raciste”, “transphobe” ou “xénophobe”. Par ses revendications racialistes et genrées, le wokisme attise le sentiment victimaire des communautés raciales et sexuelles. Cette nouvelle tyrannie démocratique mène à la destruction de nos repères communs et fondamentaux, fruits d’une longue maturation historique, histoire, langue, référents culturels et civilisationnels. Chacun se replie sur sa vision du monde et de l’homme et se regroupe avec des personnes qui pensent comme lui, ce qui peut mener à des affrontements entre communautés.

Écouter l’émission du 27/03/2023, présentée par Jacques Galloy  – 59 min

Crédits texte et photo : ©1RCF

Accéder au direct d’1RCF, ici.

Consulter les autres programmes d’1RCF, ici.