Incendie de la cathédrale de Nantes

La Conférence des évêques de France (CEF) apporte son soutien et sa prière aux fidèles diocésains de Nantes qui assistent à l’incendie de leur cathédrale. Après l’incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019 et celui de cette même cathédrale de Nantes en 1972, c’est non seulement une part du patrimoine religieux qui est détruit mais aussi un symbole de la foi catholique qui est entamé, blessant le cœur de toutes celles et tous ceux pour qui ces édifices sont des lieux de prière, des refuges spirituels, des repères pour leur foi.

La CEF appelle tous les catholiques à s’unir dans une prière de soutien aux catholiques du diocèse de Nantes.

Depuis Bruxelles, le Président de la République, Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Président de la Conférence des évêques de France, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, pour lui dire sa compassion. Il a tenu à exprimer le lien qui unit la communauté nationale à la communauté catholique devant ce nouveau drame. Mgr Eric de Moulins-Beaufort a formé le vœu qu’il ne s’agisse que d’un accident (une enquête sera nécessaire), a salué qu’il n’y ait pas mort d’homme et a ajouté que cela rendait plus urgent la mise en œuvre du plan de sécurité évoqué lors de l’Instance de dialogue entre le gouvernement et l’Eglise Catholique à l’Hôtel de Matignon le 9 mars 2020.

Communiqué de presse du 18 Juillet

© Diocèse de Nantes