Les jeunes ambassadeurs belges pour les JMJ 2023 ont été reçus en audience par le pape François

Les jeunes ambassadeurs belges pour les JMJ 2023 ont été reçus en audience par le pape François

Andiamo! Tel a été le cri de ralliement de centaines de jeunes belges pour organiser une rencontre avec le pape François ce 10 octobre. Objectif? Recevoir la bénédiction papale dans leur future mission d’ambassadeurs belges des JMJ de Lisbonne

Les jeunes Belges sont venus chercher un élan missionnaire auprès du Saint Père (c) 1RCF Belgique

Les jeunes Belges sont venus chercher un élan missionnaire auprès du Saint Père © 1RCF Belgique

Le projet Andiamo, c’est le rêve fou d’emmener des jeunes belges catholiques entre 18 et 35 ans pour rencontrer le pape François. Et bien, ils l’ont fait ! Ces jeunes ambassadeurs des JMJ 2023 ont reçu la bénédiction du pape ce lundi 10 octobre lors d’une audience privée dans la Salle Clémentine.

Un rêve devenu réalité !

Tout était parti d’un pari lancé lors d’un dîner avec Monseigneur Coppola, nonce apostolique pour la Belgique et le Luxembourg. Si l’entreprise paraissait un peu folle, elle s’est rapidement transformée dans la tête de quelques-uns en un défi majeur à relever.

Ils se sont donné comme mission de se mobiliser pendant un an pour faire participer un maximum de jeunes catholiques belges aux JMJ de Lisbonne, du 1er au 6 août 2023. Et pour ce faire, ils tenaient à recevoir la bénédiction papale, un véritable élan missionnaire et les conseils du Saint Père pour être de bons ambassadeurs du Christ.

Dans leur adresse au pape, après avoir mentionné les quelques initiatives portées par des jeunes – Congrès Mission, Session Lead, … – les représentants belges ont formulé une invitation à venir voir l’action du Seigneur chez nous.

Vous êtes l’avenir et le présent de l’Eglise

Dans son message en réponse aux jeunes catholiques belges, François a tout d’abord souligné « l’audace de votre foi, votre engagement et votre témoignage chrétien dans une société de plus en plus sécularisée. » Il a également évoqué l’énergie déployée dans les projets d’évangélisation de ces jeunes « prêts à vivre le message du Christ » au milieu de leurs occupations quotidiennes. « Vous êtes non seulement l’avenir de l’Eglise mais surtout son présent ».

L’Eglise n’a pas besoin de super héros

Pour affronter la peur, les difficultés, les blessures, les crises, le pape leur conseille d’avoir une relation solide avec le Christ. La rencontre avec Jésus permet de voir le monde sous un autre jour, « n’ayez pas peur d’accepter votre fragilité […] Vous n’avez pas besoin d’être des super héros mais plutôt des personnes sincères, vraies et libres. »

Rester solidaires des jeunes dans la précarité

Le pape invite les jeunes ambassadeurs à vivre dans la proximité avec les jeunes précarisés, les migrants et les réfugiés, ceux aussi qui sont dans la rue, enfin ceux qui vivent dans la solitude et la tristesse.

Et de les inviter encore à se poser cette question : quelle est ma contribution pour une communauté chrétienne joyeuse?

Soyez à l’écoute des anciens

Laissez-vous éclairer par les témoignages et les conseils des anciens, leur intime également François. Soyez aussi des artisans de la paix « pour que notre monde redécouvre la beauté de l’amour, du vivre ensemble, de la fraternité, de la solidarité ».

L’essentiel, c’est Jésus-Christ !

Face au découragement, soyez créatifs ! lance François, avant de conclure par cette dernière invitation : Ne vous lassez jamais d’être les porteurs de l’évangile partout où vous allez, ne vous laissez pas distraire par les futilités mondaines, mais concentrez-vous toujours sur l’essentiel : JésusChrist.

S.D.

 Accéder à l’article original ici.

Vous désirez vous abonner à la newsletter de Cathobel et ne rien manquer de l’actualité, c’est ici.