Vivre le pardon | Echos à la réunion des responsables d’équipes de visiteurs

Les attentes étaient grandes pour cette réunion du 9 mars 2017. Comment accueillir les situations parfois intolérables où il nous est demandé de pardonner ? Comment restaurer la sérénité quand on a été blessé profondément ? Comment faire face aux situations inextricables où les accusations fusent de tous côtés ? Comment vivre cette prière : “pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi…” ?

Mais alors là, pardon, cette journée est à marquer d’une pierre blanche. Elle a été pour moi une véritable pierre d’angle dans le cheminement qui nous rassemble régulièrement au vicariat, et une belle réponse à la première pierre censée frapper la femme adultère. Car nous sommes toutes et tous, à des degrés divers et dans des scénarios variés, dans la même adultération du dialogue, à cause de griefs, d’attaques physiques ou verbales, de conflits apparemment insolubles, sources de souffrance, d’amertume et de désarroi.

De l’avis général, les partages ont été d’une rare intensité, à la fois dans la confidence et dans l’écoute, dans la confiance de se savoir respecté, dans l’échange d’expériences toujours douloureuses mais ouvrant des perspectives de compréhension, dans cette prise en compte de toutes les pierres d’achoppement qui nous empêchent de pardonner ou de demander pardon.

Merci d’avoir abordé ce thème crucial avec une documentation très étoffée et des mises en commun à ce point enrichissantes, qui pourront éclairer nos propres réunions de réflexion avec nos équipes.

Que cette source d’inspiration et d’enthousiasme lave en nous tout ce qui doit être pardonné et nous guide à notre tour dans le (par)don d’amour.

Bernard Servais
Équipe de visiteurs de malades de la paroisse Sainte-Famille, 1200 Woluwe-Saint-Lambert

Pour aller plus loin : www.equipesdevisiteurs.be