ELSIA | 6ème journée de réflexion Laudato Si le 26 Mai 2023 

ELSIA | 6ème journée de réflexion Laudato Si le 26 Mai 2023 

 

Depuis quelques années, l’ancien hôpital catholique Sainte-Anne d’Anderlecht fait l’objet d’une profonde rénovation. Les anciens bâtiments de l’hôpital doivent être entièrement rénovés et de nouvelles constructions sont prévues. Finalement, un « village social » verra le jour, comprenant 52 appartements sociaux, un logement pour les sans-abri, un restaurant social, un marché social et un centre de jour pour les personnes handicapées. Ce projet vise à être ouvert aux habitants des environs, avec un passage piétonnier menant directement au centre du « village ».

L’objectif est de créer une communauté intégrée plutôt qu’une enclave isolée. C’est notamment la dimension des « soft skills », en plus des compétences techniques et organisationnelles requises pour la transition écologique, qui a suscité l’intérêt des membres de l’Alliance Européenne Laudato Si (ELSiA). Lors de leur Journée de réflexion Laudato Si, qui a lieu une fois par an, ils ont visité l’association Rafaël et le projet de construction. Ils sont particulièrement intéressés par l’approche intégrale du projet, qui met en relation les aspects sociaux, écologiques et spirituels. Après une présentation détaillée de Marie-Françoise Boveroulle et Julien Sébert, ainsi qu’une visite du chantier en petits groupes avec Tiago Jadoul, la transformation de cet ancien hôpital a été longuement discutée à la lumière de ces trois dimensions.

Une question récurrente a émergé à plusieurs reprises : quelles compétences sont nécessaires pour aborder et mener à bien un tel projet ? En plus des questions de financement, d’implémentation technique respectueuse de l’environnement et d’intégration dans le tissu social existant d‘Anderlecht, il faut également faire preuve d’imagination, d’écoute, de confiance en Dieu et de persévérance.

Après la visite, les discussions se sont poursuivies au Bel-Mundo, un projet/restaurant social à Molenbeek, pendant le déjeuner. On a évoqué la nécessité de transformer nos villes en des lieux écologiquement durables, socialement acceptables, équitables et inclusifs grâce à de tels projets. L’inclusion sociale, les chaînes d’approvisionnement courtes et les transports faciles peuvent sembler être de simples slogans, mais ces projets démontrent qu’ils peuvent devenir une réalité tangible.

L’objectif principal d’ELSiA est l’échange : apprendre des erreurs et des idées de ces projets, des étapes de mise en œuvre, des défis rencontrés et des solutions trouvées. Lors d’un Worldcafe final (une méthode de discussion) au Vicariat Brussel, les participants ont tenté de partager leurs différentes impressions. La journée de réflexion ne vise pas à « copier Rafaël dans d’autres diocèses/villes« , mais à s’inspirer de ce projet pour relever des défis similaires.

© Michael Kuhn