Aleteia | Les 7 prières préférées du Pape François

Le pape François est un homme d’action, mais c’est d’abord un homme de prière, qui se lève chaque jour à 4 heures du matin pour prier et faire oraison. Alors qu’il fête ce vendredi 13 mars ses sept ans de pontificat, Aleteia vous propose de découvrir ses sept prières préférées.
Élu il y a 7 ans, le 13 mars 2013, le pape François impressionne toujours par sa vitalité conjuguée à une paix intérieure rayonnante. Il aime souvent souligner ce qui est essentiel pour lui : « Je ne sais pas si c’est un secret… Ma paix est un don de Dieu. J’espère qu’Il ne me l’enlèvera pas ! ». Pour lui, être en relation continue avec Dieu est nécessaire pour « écouter sa voix et comprendre ce qu’il demande ». Et ses sept prières préférées en sont une illustration saisissante.

©Antoine Mekary – ALETEIA

LE ROSAIRE POUR AVOIR LA CONFIANCE
Sa dévotion pour le rosaire lui vient d’une rencontre à Rome avec Jean Paul II en 1979. Un après-midi, Mgr Bergoglio participe à la prière du rosaire dite par le pape polonais. Un peu déconcentré au début, il est pris d’admiration pour la dévotion du pontife : « J’ai commencé à l’imaginer quand il était enfant à Wadowice, puis séminariste, ensuite jeune prêtre, en même temps poète et travailleur dans une usine. Je l’imaginais dans la même posture que celle qu’il avait à quelques mètres de moi, enchaînant les Ave Maria. J’ai senti que cet homme, choisi pour guider l’Église, était la somme d’un chemin parcouru avec sa mère dans le ciel, un chemin entrepris dans son enfance. Et j’ai soudain réalisé le poids des mots prononcés par Notre-Dame de Guadalupe (apparitions de la Vierge au Mexique, ndlr) à San Juan Diego : « Ne crains rien. Ne suis-je pas ta mère ? ». C’est ce qu’a confié François en 2005 au mensuel italien 30 Giorni. Depuis ce jour-là et après la messe, le pape argentin prie chaque matin les quinze mystères du rosaire.

L’ADORATION DU SOIR EN SIGNE DE FIDÉLITÉ
Le souverain pontife se lève chaque jour à 4 heures du matin pour l’Office et faire oraison. Mais ce qu’il préfère, c’est l’adoration du soir. Il lui arrive pourtant d’être distrait à ce moment, de penser à autre chose, même de sommeiller un peu dans sa prière. C’est ce qu’il a reconnu dans une interview donnée à la revue Études en 2013. Cette pratique quotidienne de l’adoration devant le Saint-Sacrement, le Pape la respecte chaque soir entre 7 et 8 heure. « Je me demande alors : “Qu’ai-je fait pour le Christ ? Qu’est-ce que je fais pour le Christ ? Que dois-je faire pour le Christ ?” (…) Par-dessus tout, je sais que le Seigneur se souvient de moi. Je peux L’oublier, mais je sais que Lui, jamais, jamais Il ne m’oublie.»

NOTRE PÈRE POUR SE METTRE À L’ÉCOUTE DE DIEU
Homme d’action impressionnant, le pape François est d’abord un homme de prière. Plusieurs fois par jour, il est essentiel pour lui de prendre des moments de « repos dans le Seigneur » pour se mettre en présence de Dieu et comprendre ce qu’Il demande. Dans une une méditation très personnelle publiée en 2018 Quand vous priez dites : Notre Père, il explique le sens profond de la prière que Jésus a donnée à ses disciples : « Dieu te cherche, même si tu ne le cherches pas. Dieu t’aime, même si tu l’as oublié. Dieu voit en toi la beauté, même si tu penses avoir gaspillé inutilement tous tes talents. Dieu n’est pas seulement un père, il est comme une mère qui ne cesse jamais d’aimer sa créature. Pour un chrétien, prier, c’est simplement dire « Abba », « Papa », « petit Papa » ; dire « Père » avec la confiance d’un enfant. »

Marzena Devoud 

Découvrir l’article dans son intégralité sur le site de Aleteia