Aleteia | Qui sont les chrétiens d’Irak ?

Lors de son voyage en Irak du 5 au 8 mars, le pape François va se rendre au chevet de la population chrétienne du pays éprouvée par les guerres successives.

Pour son 33e voyage apostolique hors d’Italie, du 5 au 8 mars, le pape François a choisi de se rendre au chevet d’une population chrétienne durement éprouvée par les guerres successives : les chrétiens d’Irak. Voici les cinq choses à savoir sur cette communauté qui représente moins de 2% de la population irakienne.

UNE PRÉSENCE ANTÉRIEURE À CELLE DES MUSULMANS

© I.MEDIA/Hugues Lefèvre

Il faut rappeler les racines bibliques de cette terre. Abraham – père des croyants monothéistes, est originaire d’Ur en Chaldée. Ensuite, l’évangélisation de la Mésopotamie, actuelle terre d’Irak, date du 1ersiècle après Jésus-Christ. L’une des communautés chrétiennes les plus importantes – aujourd’hui connue sous le nom d’Église chaldéenne – a été fondée par saint Thomas. Vers 90, cette communauté catholique autrement appelée Église d’Orient croît progressivement jusqu’à atteindre son apogée au VIe siècle, époque durant laquelle elle envoie des missionnaires jusqu’en Inde et en Chine. Si la présence des petites églises chrétiennes s’explique par certaines migrations plus récentes, la large majorité des fidèles Irakiens descend directement des populations qui vivaient en Mésopotamie antérieurement à l’ère chrétienne.

Accéder à l’intégralité de l’article sur le site internet d’Aleteia