Aleteia | RDC : les évêques s’inquiètent de l’islamisation du Nord-Kivu

Les évêques de la Républiques démocratique de Congo (RDC), inquiets de l’islamisation de l’est du pays, appellent à une nouvelle stratégie de lutte contre les milices rebelles.

Le manque de sécurité dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) inquiète plus que jamais les évêques du pays, ravagé par des milices rebelles. « La situation de l’insécurité à l’Est est un véritable drame qui affecte tout le pays », ont-ils dénoncé dans un communiqué début avril. « On ne peut pas espérer le développement de ce pays tant que l’Est restera sous contrôle des prédateurs ».

Parce que la situation se dégrade rapidement, ils enjoignent les responsables politiques de réorienter complètement la stratégie politique, militaire et humanitaire du pays afin de lutter contre la crise dans l’Est. Le document publié par les évêques résume les résultats d’un voyage de recherche d’une délégation conjointe de la Conférence épiscopale congolaise et de l’Association des Conférences épiscopales de l’Afrique centrale (ACEAC). Le groupe s’était rendu en janvier 2021 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.