Appel décisif : 2023, un cru riche !

Appel Décisif : 2023, un cru riche !

 

Le premier dimanche de Carême, la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule accueillait la célébration de l’Appel décisif 2023. Il y avait foule pour participer à cette célébration annuelle et accompagner un groupe de plus de 80 catéchumènes qui se préparent à recevoir le sacrement de Baptême.

Un après-midi ensoleillé comme seul l’hiver de l’Europe du Nord peut offrir, un ciel bleu, un soleil radieux, un froid de canard et un vent glacé qui vient mordre le bout des nez…

La cathédrale se remplit de monde à l’occasion de l’Appel décisif où les catéchumènes répondront à l’appel du Christ pour être ensuite accueillis par Mgr Kockerols, évêque auxiliaire pour Bruxelles, au sein de l’Église.

« Me voici, Seigneur »

 Les premiers rangs de la cathédrale se remplissent des catéchumènes qui seront appelés au Baptême, aux côtés de leur accompagnateurs. Une année record avec près de nonante candidats adultes au Baptême, un “groupe” intergénérationnel comptant même une personne de plus de quatre-vingt ans ! Pendant que tout le monde s’installe, l’équipe du catéchuménat s’affaire pour régler les derniers préparatifs. L’équipe de chant liturgique s’échauffe sous la baguette de Béatrice Sepulchre. La célébration peut alors débuter !

Pour commencer, c’est Christian Van Robaeys, diacre, qui proclame l’évangile selon Saint Matthieu (Mt 4, 1-11).

Les grands thèmes de l’homélie de Mgr Kockerols

Lors de son homélie, Mgr Kockerols nous fait part des lettres qui lui ont été adressées par les catéchumènes, de comment elles l’ont touché. Cette année particulièrement, Mgr a été frappé par trois aspects. Premièrement, beaucoup de futurs baptisés lui ont écrit quels passages de la Parole de Dieu les ont touchés, comment l’Évangile les a touchés.

Mais aussi, certains ont aussi parlé du fait qu’ils ont beaucoup péché, qu’ils ont fait le mal et qu’ils désirent plus que tout se repentir.

Enfin, les catéchumènes ont précisé à Mgr Kockerols qu’ils ne sont pas seuls sur le chemin vers le Baptême, qu’ils sont accompagnés, entraînés par leurs frères et sœurs en Christ, pour être appelés vers la joie pascale.

Durant tout l’Appel décisif, la cathédrale resplendit de couleurs et de mille feux, les vitraux étant traversés par les chatoyants rayons du soleil d’hiver. Du côté des futurs baptisés, ce sont leurs visages qui resplendissent de sourires et d’émotions.

La célébration d’accueil se termine par une séance de photos et de selfies en compagnie de Mgr Kockerols, catéchumènes, familles et proches, tout le monde se prête au jeu. Et il y a file !

Rendez-vous à Pâques pour le Baptême

 C’est à la fête de Pâques que les catéchumènes échangeront leur écharpe violette reçue lors de l’Appel décisif pour recevoir l’écharpe blanche qui symbolise la lumière pascale.

Lors du “Dimanche in albis”, le 16 avril, les baptisés néophytes se retrouveront avec Mgr Kockerols à la cathédrale, pour un moment d’action de grâces et une catéchèse, revêtus de leur écharpe blanche.

Retour en photos

Maxime de Kerchove

Consulter l’album complet sur Flickr ici.

Quelques chiffres

Cette année, l’équilibre est rompu : 2/3 de femmes contre 1/3 d’hommes.

Certains catéchumènes sont très âgés (84 ans chez les hommes, 64 chez les femmes) mais les 2/3 ont entre 18 et 40 ans.

Si la Belgique et l’Europe se partagent la moitié du gâteau, on soulignera la présence exceptionnelle de l’Extrême-Orient (8%) et surtout, de l’Amérique latine (17%).

***

Envie de se diriger vers le baptême en tant que grands adolescents ou adultes, le service Grandir dans La Foi vous renseigne ici