UP Père Damien | Messe d’installation des nouveaux prêtres à la Basilique

 

 

UP Père Damien | Messe d’installation des nouveaux prêtres à la Basilique pour la pastorale francophone

Ce dimanche 3 septembre, la nouvelle équipe de prêtres de l’UP Père Damien faisait sa grande entrée officielle durant la messe dominicale principale de la basilique nationale du Sacré-Coeur à Koekelberg.

Une nouvelle équipe aux rênes

L’abbé Sébastien Dehorter de la communauté de l’Emmanuel était rejoint par le tout jeune prêtre, Cyril de Nazelle, ordonné en juin et l’abbé Augustin Servois qui arrivait de Paris : ce dernier a étudié à Bruxelles et connaît donc déjà notre pays et une partie du paysage local (ci-dessous un court portrait du nouveau venu).

Enfin pour compléter cette équipe, l’abbé Gilbert Yamba Mudiay a quitté ses responsabilités de la pastorale francophone à l’UP Emmaüs à Molenbeek-Saint-Jean où il était en poste depuis 9 ans.

L’abbé Dehorter devient donc le nouveau RUP et succède officiellement au père Marc Leroy, assomptionniste qui démarre de nouvelles activités à La Haye aux Pays-Bas ; la passation entre les deux hommes ainsi qu’avec l’équipe pastorale en place, s’est effectuée en douceur avec la présence attentive du nouveau responsable et l’intégration progressive dans les projets en cours dont la quinzaine thérésienne qui démarre le 23 septembre. Son homélie rappelait que ce qui ne changeait pas, mourrait au moins spirituellement, appelant à un réinvestissement de la vie spirituelle.

C’est la doyenne Marie-Paule Gendarme qui est venu installer les nouveaux prêtres et a initié le dialogue avec l’abbé Dehorter. En conclusion de célébration, Martine Motteux Abeloos, la rectrice de la basilique a également pris la parole.

La messe 

Ce fut une belle cérémonie, paisible et chaleureuse, à la fois simple et animée d’une parole profonde. Les fidèles venus nombreux ont écouté et l’assemblée était vraiment priante. Pour la communauté, ce nouveau départ dans la continuité de ce qui fait l’UP Père Damien, est positif et laisse entrevoir déjà un nouveau chemin ensemble avec cette nouvelle équipe de prêtres, épaulés par le diacre Pierre Merlin et les deux assistantes pastorales, Marie-Agnès Misonne  et Charlotte Sumbamanu Masenga. Pour rappel, l’UP comporte outre le Sacré-Coeur, les clochers de Sainte-Anne, de Saint-Martin, et Sainte-Agathe. 

Qui est l’abbé Servois ?

Le père Augustin Servois est français, né à Paris le 10 mars 1984, ordonné prêtre le 27 juin 2015 pour diocèse de Paris, membre de la communauté de l’Emmanuel. Il est le deuxième d’une famille chrétienne de quatre enfants. Il a vécu une rencontre personnelle avec le Seigneur à l’âge de 15 ans à Paray-le-Monial, au cours d’une retraite du renouveau charismatique pour les familles. Il a beaucoup pratiqué le scoutisme et fait des études d’ingénieur en agronomie avant d’entrer au séminaire à l’âge de 25 ans.

En 2009, il effectue une année de discernement (propédeutique) avec la communauté de l’Emmanuel à la Maison Saint-Joseph à Namur, suivie de quatre années de formation au Séminaire de Paris avant de faire une licence en théologie à l’IET de Bruxelles. Son mémoire porte sur les liens entre les difficultés à croire que rencontre l’homme contemporain et la culture dans laquelle il évolue, à partir des écrits du cardinal Newman. Durant ces deux années Bruxelloises, il était en insertion à l’église de la Sainte Trinité d’Ixelles. Ordonné prêtre, il a passé six ans à la paroisse de la Sainte Trinité de Paris, avec un ministère en grande partie dédié aux étudiants et jeunes professionnels, avec une mission diocésaine d’enseignement à la Formation des Responsables du diocèse de Paris. En 2022 il est nommé un an à la paroisse Saint Nicolas des Champs et au groupe biblique Even III avant d’être nommé à en Belgique, à l’UP Père Damien.

 

©Photos Guy Renson

Accéder au site de la basilique ici

Visiter le site de l’UP Père Damien ici.

Aller sur le site de la Communauté de l’Emmanuel Belgique ici.