Canonisation de Ch. de Foucauld | Chaleureuse célébration en présence du Cardinal

Ce samedi 21 mai, la Basilique de Koekelberg a accueilli la cérémonie d’action de grâce à l’occasion de la canonisation de Charles de Foucauld du 15 mai dernier.

Une cérémonie portée par les 3 groupes linguistiques

Cette après-midi particulière a commencé vers 14h par la visite d’une exposition et une vidéo sur la vie du nouveau saint. 

A 15h30, une célébration eucharistique bilingue présidée par le cardinal De Kesel a commencé dans la partie paroissiale de la Basilique. Il était assisté notamment de mgr Kockerols, de mgr Herman Cosijns et du chanoine Tony Frison.

L’espace était plein. Plusieurs centaines de personnes touchées par la vie et la spiritualité de Charles de Foucauld avaient tenues à être présentes. Cette cérémonie était portée par des communautés inspirés de Charles de Foucauld provenant des 3 groupes linguistiques du pays.

Les enfants se sont vus proposés une animation pour eux. Ils ont rejoint le reste de l’assemblée pour les offrandes. A ce moment, différentes personnes – religieux, prêtres ou laïcs –  faisant partie de la grande famille de Charles de Foucauld ont collés sur la représentation d’un arbre des feuilles et des fleurs. L’idée était de montrer la richesse et l’abondance des communautés inspirées par le nouveau saint. Parmi eux, les Jeunesses Ouvrières Chrétiennes ou encore les Petites sœurs de Nazareth.

Charles de Foucauld, un phare pour notre temps

Dans son homélie, notre archevêque a insisté sur le fait que Charles de Foucauld était véritablement – et de plus en plus – un phare pour notre temps.
Parmi les membres du groupe de préparation, une personne francophone et une néerlandanphone se sont également exprimées. La première d’entre elles est Myriam, une laïque faisant partie de la famille Jésus Caritas

Cette célébration d’action de grâce, chaleureuse et très priante, a été portée musicalement par deux chorales. A la fin de la messe, un des grands moment fut l’interprétation d’un chant basé sur la célèbre prière de l’abandon de Charles de Foucauld.

L’après-midi s’est clôturée par un verre de l’amitié. L’occasion pour beaucoup de renouer avec différentes personnes de l’ensemble du pays, après deux ans de Covid.

Retour en images

© texte: Sébastien De Bock
D’après les témoignages du Chanoine Tony Frison, de l’Abbé Guido Vandeperre et de Gisela.
© photos: Benoit van Tricht et Gisela Prata Saenz