Colombe de paix | L’Unité pastorale des Cerisiers en prière

En cette année 2017, la rentrée pour l’Unité Pastorale a offert le signe de l’élargissement de la mission de prier pour la Paix. Après un temps de discernement (en Conseil d’Unité Pastorale, notamment), l’équipe qui portait cette mission de prier six fois par an à Notre-Dame Reine des Cieux pour la Paix a partagé son souhait d’être soutenue pour poursuivre. Cet appel fut entendu et a abouti à la décision de poursuivre la mission en la déplaçant vers Notre-Dame du Perpétuel Secours et en l’élargissant à toute l’Unité Pastorale.

Prier pour la Paix se fera donc désormais à Notre-Dame du Perpétuel Secours, tous les troisièmes dimanches du mois à partir d’octobre. La célébration sera préparée par des personnes de l’Unité Pastorale qui donneront une place significative aux jeunes qui terminent leur initiation chrétienne, et ont reçu la confirmation. Le 8 octobre dernier, lors de la rentrée pastorale de l’Unité, une procession a marqué le passage de relais de cette mission par une procession de Notre-Dame Reine des Cieux vers Notre-Dame du Perpétuel Secours. La colombe de la paix, originaire de Palestine, continuera d’incarner cette prière pour la paix, avec les jeunes qui sont au cœur du monde de demain.

Source : Journal Ding Dong, novembre 2017.


Seigneur,

Voilà 9 ans que nous avons décidé de prier pour la paix dans cette belle petite église.
Et voilà 8 ans que cette colombe, venant de Palestine, nous a été confiée, en nous demandant de continuer à prier pour la paix au Moyen-Orient et dans le monde. Nous avons accepté cette mission.
Merci, Seigneur, pour tous les beaux moments vécus au cours de ces messes pour la paix. Nous y avons accueilli d’autres chrétiens (protestants, anglicans, de rite oriental), des juifs, des musulmans soufistes, des bouddhistes tibétains.
Ces dernières années, nous avons eu la chance de pouvoir compter sur la présence régulière d’un groupe de jeunes préparant leur confirmation, souvent accompagnés par leur famille. Grâce à eux, nos célébrations sont devenues plus vivantes, plus spontanées, plus participatives.

Ces célébrations n’auront plus lieu ici, mais nous avons la ferme résolution de les poursuivre dans l’église-phare de notre Unité Pastorale des Cerisiers.
Dans ce monde assombri par la violence, nous pensons qu’il faut, plus que jamais, continuer à prier pour la paix et à en être des artisans, souvent très humbles, dans notre famille, dans notre quartier, dans notre milieu de travail, à l’école, dans les mouvements de jeunesse,…

Aide-nous, Seigneur, à poursuivre cette mission dans la joie, la confiance et l’écoute des jeunes.
Amen.

Pour le Conseil d’Unité Pastorale, Marc Deschepper.