COMECE | Crise énergétique : l’UE appelée à « garantir la solidarité et la transition »

Crise énergétique : la COMECE appelle l’UE à « garantir la solidarité et la transition »

[Article CathoBel, 09/11/22, publié par Nancy Goethals]

La commission des conférences épiscopales de l’Union européenne (COMECE) s’inquiète de la dépendance énergétique excessive de l’Union européenne (UE) et des effets de la crise sur les conditions de vie des citoyens les plus pauvres. Elle invite l’UE à « garantir un accès équitable à une énergie abordable pour tous, notamment les plus vulnérables, sans perdre de vue les objectifs à long terme d’une transition énergétique juste et durable ».

La guerre en Ukraine renforce l’insécurité énergétique

Dans le contexte de l’agression militaire russe contre l’Ukraine, la dépendance excessive de l’Union européenne à l’égard d’un seul fournisseur de pétrole et de gaz a permis la militarisation des approvisionnements énergétiques par la Russie. Cette situation a non seulement renforcé l’insécurité énergétique en Europe, mais a également entraîné une flambée des prix qui a eu un impact négatif sur toutes les classes sociales de l’UE, en particulier sur leurs membres les plus vulnérables.

« Alors que certaines entreprises font faillite – lit-on dans la déclaration – d’autres licencient des travailleurs, et de nombreuses personnes ne sont plus en mesure de faire face à l’augmentation du coût de la vie ».

La COMECE prône une solidarité collective

Invitant les Etats membres de l’UE à prendre soin les uns des autres et à poursuivre une consommation énergétique responsable, à l’approche de l’hiver, la COMECE lance un appel à la solidarité collective.

Par ailleurs, les évêques européens exhortent les responsables politiques de l’UE à faire face à l’urgence actuelle mais aussi « à ne pas perdre de vue les objectifs à long terme d’une transition énergétique juste et durable ».

Des balises inspirées de Laudato si’ et de l’Évangile

A cet égard, la déclaration de la COMECE invite les décideurs de l’UE à baliser leurs décisions en fonction de trois principes. A savoir : l’utilisation universelle – au profit de tous, tant des générations actuelles que futures – des biens de la création ; l’option préférentielle pour les pauvres ; la promotion de la justice et de la paix.

C’est pourquoi l’organisation les encourage vivement à :

  • garantir une énergie accessible et abordable aux personnes les plus touchées par des mesures d’atténuation temporaires et une distribution équitable des ressources ;
  • donner la priorité à l’efficacité énergétique et intensifier la recherche de formes d’énergie alternatives ;
  • poursuivre des partenariats énergétiques responsables et fondés sur des valeurs et jeter les bases d’un nouveau système énergétique mondial régi par les principes de justice, de solidarité, de participation inclusive et de développement durable.

Cette déclaration de la COMECE fait suite à l’appel sincère pour la paix en Ukraine et dans toute l’Europe, élaboré par les évêques de l’Union européenne lors de leur Assemblée plénière d’automne 2022.

Que fait la COMECE ?

La COMECE est composée d’évêques délégués par les conférences épiscopales des Etats membres de l’Union européenne et possède un Secrétariat permanent à Bruxelles.

Cette commission vise à :

  • Accompagner et analyser le processus politique de l’Union européenne.
  • Informer et conscientiser l’Église sur les développements de la législation et des politiques européennes.
  • Maintenir un dialogue régulier avec les Institutions de l’Union (Commission européenne, Conseil de l’Union européenne et Parlement européen) à travers la rencontre annuelle des principaux responsables religieux, des Séminaires de Dialogue et de multiples conférences et en prenant part aux consultations organisées par l’Union européenne.
  • Encourager la réflexion, basée sur l’enseignement social de l’Eglise, sur les défis posés par la construction d’une Europe unie.

[NG avec communiqué]

Crédits photos & textes : CathoBel ©