Communiqué de Presse | Une délégation d’évêques belges en visite en Ukraine cette semaine

Communiqué de Presse | Une délégation d’évêques belges en visite en Ukraine cette semaine

Le monde est en guerre – Trouvons le courage de faire demi-tour

Il y a un an, la Russie a envahi l’Ukraine. Avec de terribles conséquences : des centaines de milliers de morts, une multitude de blessés, d’immenses dégâts mentaux et matériels, des atrocités et violations des droits de l’homme en grand nombre.

Depuis prévaut une spirale de guerre. Des armes lourdes toujours plus destructrices sont fournies aux belligérants par des pays toujours plus nombreux. Nous sommes au bord d’un réel conflit mondial.

Les évêques belges condamnent une nouvelle fois l’agression russe et réitèrent leur solidarité au peuple ukrainien. Ils remercient ceux qui s’engagent à accueillir les blessés et les réfugiés. Et ils demandent que l’on redonne de toute urgence une chance à la diplomatie. Tout doit être mis en œuvre pour briser la spirale sans issue de la guerre.

En ce triste anniversaire, les évêques rappellent également les nombreux autres conflits dans le monde. La guerre et la violence frappent encore toujours les populations en Syrie, celles de l’est du Congo et du Myanmar, entre autres. Nous ne pouvons pas non plus les abandonner à leur sort.

Le pape François l’a exprimé sans détour lors d’une récente rencontre avec ses confrères jésuites au Congo : ‘Le monde entier est en guerre, ne l’oublions pas. Mais je me demande : l’humanité aura-t-elle le courage, la force ou même la possibilité de faire demi-tour ? C’est comme: en avant, en avant vers l’abîme.’ Le Pape a également déploré que d’autres grands défis risquent désormais d’être oubliés dans le monde, notamment le fléau de la faim.

Une délégation d’évêques belges effectue cette semaine une visite pastorale en Ukraine. Mgr Lode Aerts (Bruges), Mgr Johan Bonny (Anvers), Mgr Lode Van Hecke (Gand) et Mgr Jean Kockerols (évêque auxiliaire de l’Archidiocèse de Malines-Bruxelles) ont pu voir de leurs propres yeux, les ravages impensables et la souffrance à Kyiv, Irpin et Boetsja, entre autres. Ils ont également visité des centres d’accueil pour les réfugiés et les orphelins : de petits points lumineux au sein d’une misère extrême. Ils y ont aussi prié pour la paix.

Les évêques belges invitent les communautés chrétiennes à poursuivre leur prière pour toutes les victimes de la guerre et de la violence et à continuer à soutenir ceux qui cherchent à les aider. Les évêques appellent plus que jamais à œuvrer à un monde marqué par le retour à la paix et à la justice.

Ayons le courage de nous éloigner de l’abîme.

SIPI (Service de presse des évêques belges) – Bruxelles, jeudi 23 février 2023