Communiqué | L’église catholique, en collaboration avec la ku leuven, interroge les victimes d’abus sexuels

Communiqué | L’église catholique, en collaboration avec la ku leuven, interroge les victimes d’abus sexuels

21/06/2024 – Les Commissions parlementaires sur les abus sexuels ont publié leurs recommandations et conclusions peu avant les élections. S’appuyant sur ces recommandations, l’Église catholique de notre pays cherche comment les mettre en œuvre de manière optimale. Et ce, en dialogue explicite avec les victimes.

Journées de rencontre et enquête

Deux journées de rencontres ont été organisées ces dernières semaines par l’Église catholique pour écouter le vécu des victimes.
L’Eglise souhaite également interroger un nombre de victimes aussi important que possible par le biais d’un formulaire en ligne.

Pour ce faire, les victimes ayant été en contact avec la Commission Adriaenssens, le point de contact de l’Eglise catholique ou le Centre d’arbitrage sont invitées à se signaler par mail à l’adresse info.abus@catho.be.

Ces personnes recevront le questionnaire par mail. Des chercheurs de la KU Leuven aideront à analyser les résultats. Le traitement sera effectué de manière anonyme.

Rencontre avec le Pape François.

Le questionnaire sondera également le souhait de ces victimes de rencontrer le Pape François lors de sa visite dans notre pays.

L’enquête est menée au nom de l’Eglise catholique par la Fondation Dignity. Cette dernière, présidée par le Professeur Manu Keirse, fonctionne au nom de la Conférence des Evêques de Belgique et des religieux de notre pays, comme interlocuteur central pour les victimes d’abus sexuels dans le cadre d’une relation pastorale.

Au nom de la Fondation Dignity,
Professeur Manu Keirse et Mgr Herman Cosijns.

Un aperçu de toutes les mesures prises par l’Église catholique en Belgique pour lutter contre les abus sexuels dans le cadre d’une relation pastorale est disponible ici.