Dernière messe chez les Frères de St-Jean

Dernière messe chez les Frères de St-Jean

Ce dimanche 26 juin à 11h, a eu lieu la dernière messe de la communauté des Frères de St-Jean à Jette. L’eucharistie en demi-teintes ne se voulait pas une messe d’adieu mais bien une messe d’action de grâces pour les grâces reçues pendant ces 12 ans et celles à venir pour la communauté catholique locale et pour les frères en partance.

Le couvent fondé par les Rédemptoristes érigé en 1903 par l’architecte Georges Dhaeyer trône de son altière silhouette sur le quartier du miroir à Jette. Derrière les murs clos, un grand ensemble de bâtiments est assorti d’un vaste jardin et d’une église ouverte sur le quartier.

Un nouveau départ

Le prieur, père Jean-Emmanuel, avec 5 autres frères : les frères Bernhard-Maria, Cyrille-Marie, Théotime, Benoît-Etienne et André-Nestor, vont être dispersés dans différents prieurés, majoritairement en France. Une page se tourne pour la communauté multiculturelle et très internationale de ce quartier vivant du Doyenné de Bruxelles-Ouest. Dans un premier temps, cela signifie l’arrêt des 2 messes quotidiennes en semaine. Seule la messe dominicale à 11h30 subsistera ainsi que les très grandes plages d’ouverture de l’église en journée pour perpétuer la tradition de ce lieu de dévotion populaire. C’est un groupe de laïcs emmené par Marc Jans qui reprend le flambeau avec le concours des prêtres de l’UP L’Olivier ; le prieur a vivement remercié Marie-Paule Gendarme de l’équipe décanale de Bruxelles-Ouest pour son patient et efficace travail d’accompagnement à la mise en place d’une solution locale.

Une invitation à se ré-inventer et poursuivre la mission.

Mgr Kockerols a rappelé dans son homélie qu’un chrétien ne pouvait se retourner en résonance avec les textes du jour et invitant ainsi les frères et la communauté présente en nombre à accepter ce changement et à se tourner résolument vers l’avenir (la nouvelle avait été annoncée par la congrégation en janvier et avait été accueilli avec émotion. Comme le mentionnait le père Ignace-Maria, le pro-provincial pour l’Europe du Nord, les forces qui s’amenuisent ont contraint l’ordre à fermer 7 prieurés en 3 ans : ce dernier veut y voir une invitation à une refondation en Christ.

Retour en images sur la cérémonie.

Visiter le site de la Communauté des Frères de St-Jean.

Accéder au site de l’UP L’Olivier.

Lire l’homélie de Mgr Kockerols.