Dialogue inter-religieux | Au-revoir Jan

Merci, Jan !

Le 1er novembre 2021, Jan Van Eycken prend sa retraite. Jan est prêtre depuis 35 ans. Sa première nomination a été dans la pastorale néerlandophone de Bruxelles. Ensuite, il a été nommé à Molenbeek-Saint-Jean et Koekelberg, avant de rejoindre le diocèse de Durban en Afrique du Sud pendant un an. Il est ensuite devenu aumônier d’hôpital à son retour à Bruxelles.

Après trois ans de ce travail en  il a été chargé de stimuler le dialogue inter-religieux de l’Église à Bruxelles et de développer des projets à cette fin. Il l’a fait cela pendant 20 ans avec beaucoup d’enthousiasme. Nous souhaitons mentionner ici certaines de ses initiatives. Les plus célèbres sont les visites de lieux de culte. Avec des groupes de personnes intéressées, Jan a visité des églises chrétiennes non catholiques, des synagogues, des mosquées et aussi un temple bouddhiste.

Il a également organisé des célébrations communes avec d’autres chrétiens, par exemple à l’occasion de la coïncidence de Pâques pour tous les chrétiens (ce qui n’arrive que très occasionnellement). Une autre chose s’est produite : une communauté musulmane a été invitée dans une église, après une célébration eucharistique, pour faire un vœu à l’occasion du Noël chrétien. Il y a également eu des visites d’un prêtre dans une mosquée. Le but était toujours de fraterniser. Ces réunions comportaient souvent des repas. Le dialogue inter-religieux est aussi une affaire de ventre ! Jan a également organisé un concert annuel inter-religieux, avec trois chœurs ou ensembles musicaux de différentes religions. Ils interpréteront chacun des œuvres de leur propre répertoire et termineront par un chant en commun.

Jan a également tissé des contacts personnels avec des représentants de diverses religions. Il a prêté attention aux jeunes, par exemple en proposant un atelier lors de la journée des confirmations à Bruxelles.
Après 20 ans, Jan passe maintenant le relais. Nous lui en sommes reconnaissants et sommes convaincus que nous pourrons certainement le voir à l’œuvre dans l’une des conférences qu’il donne quelque part dans le pays.

Ria Dereymaeker – Traduction Anne Périer

©Tous droits réservés

Accéder à l’article original en néerlandais publié sur Kerknet.be et sur Kerk & Leven