Echos | Baptême 2024 : une hausse du nombre de baptêmes adultes

Echos | Baptême 2024 : une hausse du nombre de baptêmes adultes

Au Vatican, le pape a aussi prononcé son traditionnel Urbi et Orbi. Mais les célébrations ont déjà débuté chez nous hier soir, avec des veillées pascales. La principale a eu lieu à la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule, présidée par l’archevêque de Malines-Bruxelles. Lors de la célébration de la Vigile Pascale, de nombreux catéchumènes adultes vont aussi recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne ! Comment expliquer le nombre record de baptêmes d’adultes ce week-end?

 

Le baptême, considéré comme l’un des Saints Sacrements de l’Église, aux côtés du mariage, de la Communion ou encore de l’Extrême-Onction, est généralement administré dans la petite enfance. Toutefois, il demeure accessible aux adultes, désignés sous le terme de catéchumènes.

Cette année encore, le nombre de personnes adultes désireuses de recevoir le baptême connaît une croissance significative en Belgique. pas moins de 362 individus ont exprimé leur intention d’être baptisés, soit le double par rapport à l’année 2014.

Ainsi cette année, durant la veillée pascale, femmes et hommes se sont préparés à recevoir ce sacrement à travers un processus d’enseignement de la doctrine de la foi, de pratique de la morale chrétienne et d’intégration dans la communauté des fidèles.

Mais Pourquoi attendre la veillée Pascale ? 

Avant de franchir le pas du baptême, les candidats suivent une étape de préparation sous la tutelle d’un prêtre. Ils s’engagent en premier lieu auprès du curé de leur paroisse, exprimant leur désir d’être baptisés. Ensuite, un parcours d’accompagnement d’environ une année les attend, ponctué par de nombreux moments dédiés exclusivement à leur formation spirituelle. Bien que le baptême puisse être célébré à d’autres moments de l’année, la veillée pascale demeure le choix privilégié des candidats. Tommy Scholtes, porte-parole de la Conférence épiscopale de Belgique, explique ce choix en ces termes :

« On choisit souvent la vigile pascale parce que c’est le moment où on bénit un nouveau feu dont viendra un nouveau cierge Pascal. Et on bénit l’eau qui va servir à tous les baptêmes de l’année. Donc, on est dans l’idée d’un renouveau qui se montre entre autres pour les baptisés comme une nouvelle vie. »

Cette tendance en augmentation observée, souligne l’importance continue du sacrement du baptême dans notre vie spirituelle en tant que croyants, que nous  soyons enfants ou adultes.

Que notre foi ne soit plus un sujet tabou et que nous rayonnons tout comme le christ lors de sa résurrection.