Conférence | Mohamed El Bachiri au Collège Saint-Pierre d’Uccle

 

Mohamed El Bachiri, auteur d’Un Jihad de l’Amour, a donné  le vendredi 21 février une conférence devant les élèves de 4ème secondaire du Collège Saint-Pierre à Uccle. L’auteur avoue avec un sourire que sans ce terrible attentat du 22 mars 2016 où il a perdu sa femme et la mère de ses trois enfants, il serait sans doute rester conducteur de trams/philosophe qui réfléchissait dans l’obscurité des tunnels.

Après un court exposé, il s’est soumis aux questions de la salle qu’elles fussent préparées ou spontanées. Les jeunes demandèrent des précisions sur son témoignage douloureux mais des questions sur sa trajectoire personnelle, son cheminement et ses espoirs affluèrent également. Un dialogue s’est alors noué entre la salle attentive et le conférencier. Il les a notamment interpelés quant à la nécessité du sens critique et à l’étude de l’histoire et de la philosophie comme premiers garde-fous contre tout fondamentalisme et radicalisation. Des références truffaient son discours allant d’Al-Ghâzali à Epicure, en passant par Socrate, Confucius ou bien encore Voltaire.

Fort de son enfance bruxelloise et son identité molenbeekoise, ses anecdotes font mouche. Il parle juste et touche les cœurs par son discours tout à la fois hautement personnel et universel d’appel à l’Amour face à un auditoire avide et curieux.

En attendant la publication en français de son deuxième livre déjà sorti en néerlandais, il quitte l’espace de la chapelle alors que ses mots « croire en l’Amour de Dieu et se sentir porté par Lui » résonnent encore.

©Anne Périer

Accéder à la page consacrée à Un Jihad de l’Amour chez son éditeur francophone.

Accéder à la page consacrée à son second ouvrage chez son éditeur néerlandais. (Publication en français à suivre)