Il Etait Une Foi | Myriam Geshé s’exprime sur la place du cours de religion

 

Quelle place pour le cours de religion dans l’enseignement officiel ?

Dans En Quête de Sens, Christophe Herinck interroge la déléguée épiscopale auprès du diocèse de Tournai, Myriam Geshé sur la place du cours de religion dans l’enseignement officiel.

Elle brosse le détail du contenu des cours, rappelle que les parents se sont largement manifestés en faveur du maintien du cours de religion ou de morale depuis la réforme de 2016. L’introduction du cours de citoyenneté signifie de façon pragmatique l’amputation de la moitié du volume horaire initial (2h/semaine). Myriam Geshé rappelle également l’invitation de l’Europe à garder une place prioritaire à la connaissance des religions afin de favoriser le recul des extrémismes et le dialogue entre les différentes communautés. A l’heure où les débats s’élèvent autour d’une potentielle refonte de ces cours, voici un éclairage bienvenu pour présenter les enjeux réels.

Ce programme de 10 mns est une déclinaison d’Une Question à la Foi produite par Cathobel et diffusée via la RTBF  ; il est accessible tant sur Auvio que via Cathobel.