Janvier 2018 | Nouvelle missive des 12 Apôtres

N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde. Pourquoi n’aimerai-je pas ce que Dieu a fait? Que préfères-tu : aimer les choses du temps et passer avec le temps, ou ne pas aimer le monde et vivre éternellement avec Dieu? Le fleuve des choses temporelles nous entraîne ; mais, comme un arbre au bord du fleuve, est né Notre Seigneur Jésus Christ. Il a pris chair, il est mort, il est ressuscité, il est monté au ciel. Il a voulu en quelque sorte se planter au bord du fleuve des choses temporelles. Tu es emporté par le courant ? Tiens-toi à l’arbre. L’amour du monde te roule dans son tourbillon ? Tiens-toi au Christ.
Saint Augustin d’Hippone


Formée dans les années 1970 par des laïcs, mariés ou célibataires, soucieux d’une vie conforme aux valeurs évangéliques, la Fraternité des Douze Apôtres s’est placée sous l’autorité de l’évêque de Malines-Bruxelles et sous le conseil d’un père spirituel monastique relevant d’un patriarcat catholique oriental.
Vivant en Occident, au sein de l’Eglise locale, les membres de la Fraternité des Douze Apôtres choisissent par priorité de faire connaître et aimer la tradition orientale.
Ils le font par leur prière, par la liturgie byzantine (en langue française), par des enseignements… et par exemple ici-même à Bruxelles.

Retrouvez ici leur missive de janvier, ainsi que le calendrier liturgique pour l’année 2018.