La marche des mères de famille ce weekend

Un weekend pour moi !

La Marche des mères se déroulera les 30 et 31 mars prochains à Banneux

 

« Que nous soyons juste maman ou déjà grand-mère, nous nous donnons toutes, dans notre vie familiale, notre vie professionnelle ou associative. Nous donnons, nous portons. Nous donnons la vie de tant de façons, nous portons du fruit autant que nous pouvons. Mais nous… ? N’est-il pas bon de prendre du temps pour nous ?
L’envie de vous arrêter, de vous laisser faire monte-t-elle en vous ?
Vous êtes alors la toute bienvenue à la Marche des Mères de famille !
Un weekend pour soi !! Pour souffler, profiter de la nature, goûter à la joie des partages fraternels, grandir à travers les rencontres et les temps de formation. Se laisser approcher par le Seigneur, Le laisser nous (re-)construire. Lui déposer nos fardeaux. Recevoir Sa Paix. Pouvoir ensuite la partager, en vivre.
Nous marcherons cette année, vers Banneux, les 30 et 31 mars 2019. »

Le descriptif accrocheur de cette retraite propose à toutes les mères de se rassembler et de marcher ensemble à Banneux.

Notre-Dame de Banneux, également appelée Vierge des Pauvres, est le nom sous lequel la Vierge Marie s’est présentée à Banneux en 1933. Elle serait apparue plusieurs fois à une petite fille de 11 ans en 1933. Les apparitions mariales ayant été reconnues par l’Église comme authentiques, un sanctuaire y fut construit. Ce sanctuaire marial, qui par la vierge met en valeur la féminité et la maternité, est un lieu qui fait sens dans cette démarche.

En 2006, des mères de famille avaient entendu parler de la Marche des Pères et s’étaient dit : « Pourquoi pas nous? ». Depuis, organisée tous les ans par des mères de famille enthousiastes de différentes paroisses de Belgique ainsi que par des membres de la Communauté de l’Emmanuel, cette marche s’adresse aux mères de famille mariées, célibataires, divorcées, séparées, veuves et de toutes origines sociales et géographiques.

Les mères organisatrices ont confié cette marche à Marie, d’où l’importance des lieux d’apparitions mariales. Durant 7 ans, la marche eut lieu à Beauraing sous le regard de « Notre Dame au cœur d’or ». Depuis 2013 avec le succès grandissant de la marche et l’augmentation de mamans « marcheuses », c’est la  « Vierge des pauvres » qui accueille les mères de famille à Banneux.

 

Des mères qui ont participé à d’anciennes marches témoignent

« C’était ma première marche des mères et j’ai passé deux jours extraordinaires. L’organisation au cordeau, les moments en groupe, les moments en silence, les moments en équipe, la veillée, l’adoration, la marche, les paysages, les interventions, les rencontres et j’en passe… m’ont apporté beaucoup de paix. Etre entourée de 300 mamans m’a donné aussi beaucoup de force. L’Esprit Saint était sans nul doute présent et l’est encore. »

Une participante à la Marche des mères en 2017.

« Ce soir, de retour de cette Marche des Mères, je reste persuadée que Paris est une ville sublime et que passer 1 semaine en Martinique doit être reposant.  Cependant, je suis encore plus convaincue que ces 2 journées de Marche des Mères m’ont été bien plus bénéfiques que tout cela.  C’était exactement ce qu’il me fallait : me laisser emporter par cette organisation à la fois ultra efficace et simple, partager avec d’autres, inconnues de visage mais si proches dans leur expérience de mère, abandonner mes angoisses à Dieu et recevoir Ses Grâces.   Il y a eu des temps d’écoute et de partage, de marche, de prière, de rire et de débats, de silence, de louange.  C’était intense, fatigant même, mais d’une richesse exceptionnelle.  Ce soir mon corps est encore fatigué, mais mon âme est légère car mon cœur a bu à la Source divine. »

Une participante à la Marche des Mères en 2015