Nouvelles investitures pour l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles investitures pour l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem

Le samedi 16 octobre, jour de la fête de Notre-Dame de Palestine – Reine de Palestine -, a eu lieu à l’église Notre-Dame des Victoires au Sablon la cérémonie des investitures de la Lieutenance de Belgique de l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem.
En présence d’une assemblée très nombreuse présidée par Monseigneur Kockerols, Grand-Prieur de l’Ordre, dix nouveaux adoubés se sont engagés à soutenir la Terre Sainte et les chrétiens qui y vivent et à approfondir leur Foi.
Des représentants du Grand Magistère, des Missions diplomatiques, des Lieutenances étrangères et de différents ordres rehaussaient par leur présence la cérémonie à la fois recueillie et joyeuse.

Cérémonies d’investiture de la Lieutenance de Belgique en l’église capitulaire Notre-Dame des Victoires au Sablon à Bruxelles les 15 & 16 octobre 2021

Les cérémonies d’investiture de la Lieutenance de Belgique ont eu lieu les 15 et 16 octobre 2021 en l’église capitulaire Notre-Dame des Victoires au Sablon, à Bruxelles.

Ce fut un grand moment de joie pour la Lieutenance, les dernières investitures ayant eu lieu en 2019 et la crise du covid qui suivit ayant empêché nos membres de se retrouver.

Le vendredi eut lieu le Chapitre annuel au cours duquel le nouveau Lieutenant, le Chevalier Damien de Laminne de Bex, exposa les diverses modifications intervenues entre-temps tandis que M. Benoît Sibille, Chancelier, présentait les dix nouveaux membres de la Lieutenance et les raisons pour lesquelles ils avaient pris la décision de s’engager au sein de notre Ordre après une sérieuse préparation et une retraite à l’abbaye de Brialmont avec notre cérémoniaire ecclésiastique, le Père Édouard van Maele.

Cinq d’entre eux viennent de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles, trois du diocèse de Gand, un de celui de Namur et une de celui d’Anvers.

La veillée d’armes

La Veillée d’armes fut présidée par S.E. Mgr Guy Harpigny, Évêque de Tournai, Grand Officier de notre Ordre. Il rappela les liens qui nous unissent à nos frères et sœurs chrétiens de Terre Sainte mais aussi aux juifs, le judaïsme faisant partie de nos racines, et aux musulmans, comme l’a si bien démontré Sa Sainteté le pape François dans son encyclique Fratelli tutti.

La Veillée s’est terminée par le beau chant « Vous, qui êtes entrés, dans le Mystère » :

Vous, qui êtes entrés, dans le Mystère,

De Jésus, de l’Ami, du Messie,

Devenez responsables de vos frères,

Serviteurs et bergers de ses brebis.

Les investitures

Le samedi eurent lieu les investitures proprement dites. Les nouveaux chevaliers et dames furent conduits vers l’autel, en procession, par leurs frères et sœurs de la Lieutenance, l’assemblée reprenant avec enthousiasme le « Lauda Jerusalem » :

Lauda Jerusalem Dominum

Lauda Deum tuum Sion

Hosanna ! Hosanna !

Hosanna Filio David.

Après la lecture du décret par lequel Son Éminence le Cardinal Fernando Filoni, Grand Maître de l’Ordre, a nommé les nouveaux chevaliers et dames de notre Lieutenance. Chacun de ceux-ci s’est alors présenté pour l’investiture.

Les investitures furent suivies de la Grand’messe du Saint-Esprit, présidée par S.E. Mgr Jean Kockerols, Évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles et Grand Prieur de la Lieutenance de Belgique, entouré des prêtres membres de notre Lieutenance. Dans son homélie, Mgr Kockerols a appelé tous les membres de la Lieutenance à rester fidèles à leur double engagement : engagement personnel à approfondir notre foi et engagement à l’égard de nos frères et sœurs de Terre Sainte, deux engagements qui se complètent.

Pourquoi approfondir sa foi ? N’est-on pas croyant une fois pour toutes ? Non, la foi est un oui à redire, à refaire chaque jour. C’est vivre et rester fidèle.

La foi des apôtres eux-mêmes a été un très long cheminement, ponctué même de reniements. Et douter n’est pas un péché. Il y a des jours lumineux, il y a aussi des périodes sombres.

Pourquoi y a-t-il lieu de creuser notre foi ?

D’abord parce que la foi nous fait entrer dans le Mystère. Ce n’est pas une énigme, c’est Dieu qui se donne à connaître : Dieu si grand que je n’en aurai jamais fait le tour, Dieu si haut que je n’aurai jamais fini de le contempler. On est loin de la foi du charbonnier.

En deuxième lieu parce que, au plus je creuse ma foi, au plus je l’élargis à mes frères et sœurs dans la foi. Plus je deviens disciple dans l’Église, plus je découvre ma foi.

Enfin, comme le dit Saint Pierre, « soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous » (1re Épître de Saint Pierre, 3, 15). Soutenons-nous mutuellement dans cette noble démarche. Jésus nous l’a dit, tout est possible à celui qui croit. Puissions-nous lui dire comme le père de l’enfant épileptique, « Je crois, viens en aide à mon peu de foi » (Marc, 9, 24).

À l’issue de la messe, la Lieutenance s’est retrouvée au Cercle royal Gaulois pour un déjeuner festif. Après le traditionnel toast au Roi, le Lieutenant y a accueilli les délégations étrangères, les représentants des nonces accrédités auprès de Sa Majesté le Roi et auprès de l’Union européenne ainsi que les représentants de l’Ordre de Malte et de l’Ordre teutonique. Il a remercié tous ceux qui ont préparé ces cérémonies, à commencer par l’équipe liturgique et la chorale, et s’est réjoui de la reprise des activités de la Lieutenance, un sentiment partagé par l’ensemble des membres.

Les prochaines investitures devraient avoir lieu en juin 2022.

© texte: Philippe Petit
© photos: Pascal Wuillaume

Vers le site de la Lieutenance de Belgique de l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem