Pro Migrantibus | Réunion de la Commission épiscopale autour de l’usage des langues dans l’accueil des migrants

Pro Migrantibus | Réunion de la Commission épiscopale autour de l’usage des langues dans l’accueil des migrants

Le jeudi 20 janvier s’est tenue au Centre pastoral de Bruxelles la réunion annuelle de la Commission épiscopale pro Migrantibus. Cette commission a été instaurée dans chaque pays pour les questions pastorales qui surgissent dans le cadre des migrations. Nos sociétés sont de plus en plus multilingues et multiculturelles : l’Eglise veille à accueillir ces réalités. Ce n’est pas sans difficultés : faut-il privilégier le respect de la langue maternelle des migrants, avec leurs propres célébrations, ou au contraire les intégrer sans délai aux communautés locales ?

La Commission a échangé sur les diverses initiatives de chaque diocèse. Elle s’est ensuite penchée sur une questions particulière : la présence dans nos diocèses de catholiques orientaux. Il y a en effet de nombreux catholiques parmi nous qui ne sont pas de rite latin : Maronites, Melkites, Syriaques, Ukrainiens, Roumains, Coptes etc. Comment les comprendre, les respecter, mais aussi les accompagner dans de difficiles transitions. Mgr Bonny, évêque d’Anvers, expert en cette matière depuis ses années à Rome au Conseil pontifical pour l’Unité des chrétiens, a répondu aux nombreuses questions des participants.