Rencontres enrichissantes à la prison Saint-Gilles

Une matinée d’échanges

Le jeudi 31 janvier, le ministre de la Justice Koen Geens, ainsi que les responsables officiels des philosophies de la vie et des religions en Belgique, se sont réunis à la prison Saint Gilles. Invités pour une rencontre autour des thèmes : « Jail&Justice »* et « Détention : la justice entre prétexte et pratique ?», il ont visité la prison et assisté à un échange entre détenus, membres du personnel, aumôniers et conseillers moraux.

La justice les a condamnés pour de multiples motifs, très lourds parfois. Mais il y a une vie après la prison et ces détenus n’en demeurent pas moins des êtres humains. La justice, ainsi que leur dignité d’homme, ne s’arrête pas aux portes des prisons. La délégation présente a donc souhaité aborder de nombreuses thématiques autour de la vie des détenus, mais également tout ce qui les entoure.

Ces différentes questions ont notamment été évoquées :
Dans quelle mesure nos prisons parviennent-elles à détenir des détenus et à les relâcher après le châtiment, conformément aux principes de la justice ? Que vivent les détenus ? Comment les membres du personnel pénitentiaire conçoivent-ils leur mission ? Quel est le rôle des aumôniers et conseillers moraux dans une prison ? Quelle compréhension a-t-on de la justice en prison ? Quelle politique de réinsertion y est préparée ?

 

Un témoignage important

Le ministre était présent lors de ces échanges et a ensuite pris la parole.

« J’ai visité la prison de Saint-Gilles hier et j’ai écouté quelques témoignages de consultants, d’aumôniers et de détenus sur le rôle de l’idéologie dans l’enceinte de la prison. Je remercie l’organisation de Jail&Justice pour l’opportunité de participer à ces discussions. J’ai remercié tous les consultants, les aumôniers et les bénévoles pour leur engagement continu dans mon bref discours. Les témoignages des détenus ont montré que ces personnes leur sont précieuses. Ils aident à maintenir la dignité et le respect et accompagnent les détenus dans leur quête intérieure du bien. Ce ne sont pas des mots vides, mais des mots qui revêtent la plus grande importance pour les habitants de Saint-Gilles et de toutes nos autres prisons. J’ai l’ambition de soumettre le statut amélioré des aumôniers au Conseil des ministres en février. », Koen Geens.

 

Une reconnaissance auprès des prisonniers

À la suite de cette matinée, la plateforme #Jail&Justice* a souhaité adresser un court message aux détenus de la prison, en guise de remerciement :

Chers détenus,

Ce jeudi 31 janvier, une délégation de responsables des cultes et de la laïcité a visité la prison de Saint-Gilles. A cette occasion, elle a pu s’entretenir avec certains d’entre vous. Vos représentants du jour nous ont exprimé à quel point la présence d’aumôniers et conseillers moraux était importante pour vous. Ils vous écoutent en toute confidentialité et vous accompagnent spirituellement, dans le respect de vos convictions. Nous tenons à remercier tous ceux qui exercent cette belle mission au sein de nos cultes et associations laïques. Nous avons aussi été impressionnés par le dévouement de la direction et du personnel de la prison. Enfin, nous avons été heureux de pouvoir échanger librement avec certains d’entre vous. Par-delà le détenu, nous avons ainsi rencontré l’être humain, dont la dignité ne s’arrête pas aux portes de la prison et dont les rêves traversent les murs les plus épais. Nous sommes repartis, enrichis par cette rencontre et tenons à vous en remercier.

 

Article paru dans le journal La Libre Belgique

Article paru dans le journal Le Soir

 

*Jail&Justice est une initiative constituée de tous les cultes reconnus et de la laïcité, qui a le soutien du ministre de la justice.