Retour sur la messe de commémoration pour la 29e année de la disparition du Roi Baudouin

Retour sur la messe de commémoration pour le 29e année de la disparition du Roi Baudouin

Le 31 juillet 1993, le Roi Baudouin nous quittait suite à un accident cardio-vasculaire à Motril en Espagne. Samedi dernier, 17 septembre, l’église Notre-Dame de Laeken accueillait, comme chaque année, la messe commémorative en l’honneur de notre défunt souverain.

Concélébrée par Mgr Kockerols, évêque auxiliaire de Bruxelles, et l’abbé Jean-Jacques Sanza, curé de la paroisse laekenoise, la messe était également animée par les chants mélodieux de “La Chorale du Mardi”, un chœur de jeunes passionnés, sous la direction de Fabrice van de Putte.

La célébration se tenait en présence du nonce apostolique, de son adjoint et de LL. AA. RR. le Prince Amedeo d’Autriche-Este, son épouse Elisabetta Rosboch von Wolkenstein et son cousin le Prince Louis de Luxembourg qui représentaient leurs familles respectives. Ce dernier a plus tard fait part de témoignages de son grand-oncle, le Roi Baudouin, devant l’assemblée.

Faisant écho à l’actualité internationale, Mgr Kockerols n’a pas manqué de rappeler l’émoi qu’avait suscité à l’époque le décès du cinquième de nos rois, “la même ferveur populaire, les mêmes émotions que ce que vivent nos amis britanniques actuellement, avec le décès de la Reine Elizabeth II”.

Dans son homélie, Mgr Kockerols a fait le parallèle entre feu le Roi Baudouin et la parabole du semeur, car Baudouin semait la bonté autour de lui, sans distinction de l’origine sociale, toujours avec le sourire. Et comment l’oncle de notre actuel souverain, le Roi Philippe, était resté fidèle à sa conscience, même dans les moments les plus difficiles.

Site de l’église Notre-Dame de Laeken : ici.
Site de la Monarchie belge : ici.

Crédits photos : B. Dumont ©