Salésiens en Belgique | Fred, Leo et Nilesh ont prononcé leurs vœux perpétuels

Belgique – Le choix de Fred, Leo et Nilesh : pour le Seigneur, pour les jeunes, pour toujours

 
(ANS – Bruxelles) – En ces premiers mois de 2022, Fred Wamare, 30 ans, Ougandais de la Vice-province « Saint Carles Lwanga » d’Afrique Grands Lacs (AGL) ; Leo Antonysamy, 27 ans, Indien de la Province « Notre Dame de la Santé de Velankanni » de Tiruchy (INT) ; et Nilesh Dodiyar, 26 ans, également de l’Inde, mais de la Province « Saint François Xavier » d’Inde-Mumbai (INB), ont prononcé leurs vœux perpétuels. En plus de leur profession commune de Salésiens de Don Bosco, ils sont unis par leur engagement de missionnaires, envoyés au service de la Province « Saint Jan Berchmans » de Belgique Nord et Hollande (BEN). Trois nouveaux jeunes salésiens pour la Province BEN, et trois choix qui ne sont pas du tout évidents.

Dans le prochain numéro du Bulletin Salésien de la Province Don Bosco Magazine, les trois jeunes missionnaires parlent de la décision qu’ils ont prise, mais ils prennent déjà le temps d’expliquer pourquoi ils ont choisi cette vie. « Lors de notre préparation, nous avons eu beaucoup de temps pour réfléchir au choix que nous allions faire. Maintenant, nous voulons apporter notre contribution de manière salésienne pour l’Église, la société et le monde, » affirment-ils.

Souvent, surtout au cœur du Vieux Continent, il semble que la société laisse la foi de plus en plus de côté. « Mais je ne suis pas d’accord, » dit Fred. « Je vois le rôle de l’Église différemment de celui des religieux. La foi reste nécessaire dans notre société, mais pas de la manière structurée dont elle était autrefois. Les jeunes recherchent encore la spiritualité et une vie spirituelle. Le vrai défi est de trouver la manière dont nous pouvons encore offrir cette dimension religieuse aux jeunes. Nous devons être capables de la connecter aux besoins des jeunes d’aujourd’hui, sans rester attachés à la manière traditionnelle du passé. En tant que jeunes salésiens, nous devons nous impliquer au service des jeunes et aussi réfléchir avec eux sur le rôle de la foi dans la société. »

La position de Fred est également partagée par Leo et Nilesh. « La vie de la foi évolue, on peut le voir dans l’histoire de l’Église, » ajoutent-ils. «Nous devons être patients et attendre et voir. La foi ne disparaît pas, mais elle prend des formes différentes. Maintenant, il faut voir comment répondre aux besoins. C’est un processus. La foi reste la même, mais la manière de la comprendre et de s’y référer change. »

Confiants, déterminés et animés par l’espérance : Fred, Leo et Nilesh apportent une énergie nouvelle aux programmes de la Province BEN, au service de l’évangélisation et des jeunes.

© texte et photo: ANS News
Lire l’article sur le site de ANS News.