La solidarité, priorité du Centre pastoral de Bruxelles.

Le Centre pastoral de Bruxelles héberge l’un des trois Vicariats de la pastorale territoriale de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles. Relais de la vie et des préoccupations de l’Église bruxelloise, il représente un organe de gestion et de proposition à destination des groupes et Unités pastorales. Depuis ce lundi 19 septembre, il compte un nouveau service, entièrement consacré à la solidarité.

Au Centre pastoral existe depuis plusieurs années une ‘concertation pour la diaconie’. Au sein de cette concertation se rencontrent des acteurs et des associations néerlandophones autour de questions diaconales. Leur ambition est d’articuler projets et propositions, afin d’encourager les Unités pastorales à s’investir dans le champ de la solidarité. Du côté francophone, la nécessité de proposer ce service de la solidarité s’est davantage concrétisée suite au travail accompli depuis an par un groupe de travail composé de Mme Marie-Françoise Boveroulle, du diacre Jean Spronck et de l’abbé Luc Roussel. Ceux-ci ont rencontré les diverses initiatives et associations tournées vers la diaconie au nom de l’Evangile, afin d’en réaliser un inventaire des promesses et difficultés.

_mg_9133laeken-533x800Dans le but de correspondre à la réalité des communautés locales et pour respecter l’équilibre linguistique de notre ville et de notre Eglise à Bruxelles, ce service sera entièrement bilingue français-néerlandais. Comme dans d’autres diocèses, il aura pour charge de veiller à promouvoir la solidarité sous toutes ses formes, hormis dans les champs de la santé et de l’aumônerie carcérale, qui disposent déjà de pastorales similaires. Sans chercher à s’imposer, le service aura à cœur de rappeler aux chrétiens de Bruxelles qu’ils sont envoyés pour servir, en encourageant particulièrement les Unités pastorales et leurs équipes à s’investir dans des actions d’aide de première ligne comme dans des projets de plus longue haleine. Le service de solidarité représentera le Vicariat de Bruxelles au sein des plateformes religieuses et civiles, créera des ponts, et proposera des formations au bénéfice du plus grand nombre.

Il va de soi que ce nouveau service continuera à renforcer les liens qui unissent le Centre pastoral et les associations qui œuvrent déjà pour la solidarité.

La responsable de ce nouveau service est Mme Marie-Françoise Boveroulle, qui conserve en outre son engagement auprès du projet Bethléem. Une équipe sera progressivement constituée pour l’assister dans sa tâche. Le service rendra compte à l’évêque auxiliaire pour Bruxelles et son Conseil, qui en détermineront les priorités et points d’attention.
En établissant ce nouveau service, nous souhaitons offrir une cohérence et une articulation plus effective entre les multiples initiatives locales qui existent en matière de solidarité. Nous souhaitons redire que notre foi n’est crédible que si elle s’incarne dans des actes au bénéfice de ceux et celles qui crient leurs souffrances au monde. Nous croyons et nous espérons qu’au terme de l’Année sainte, les « œuvres de miséricorde » témoigneront de notre véritable conversion.

+ Jean Kockerols,
Évêque auxiliaire pour Bruxelles.

 

Renseignements complémentaires :
Marie-Françoise Boveroulle : 02/533.29.60  – solidarite@vicariat-bruxelles.be