The Economy of Francesco | Les jeunes dans une économie inspirée de Saint-François

Les jeunes économistes, les spécialistes des sciences sociales et les entrepreneurs pensent à une économie durable, avec l’homme au centre, inspiré par saint François.

Jusqu’à samedi, quelque deux mille jeunes du monde entier ont échangé des idées en ligne sur le développement d’une économie alternative et durable au sens des encycliques Laudato sí (2015) et Fratelli tutti (2020) du pape François. Il était prévu à l’origine que les jeunes, y compris une petite délégation de notre pays, se réunissent à Assise. Mais en raison de la pandémie du coronavirus, cette réunion a eu lieu virtuellement. Samedi soir, les participants se sont adressées au pape François via un lien vidéo. Les organisateurs espèrent qu’une réunion physique sera possible à Assise à l’automne 2021.

L’événement sur le thème « L’économie de Saint François » vise avant tout à réunir jeunes économistes, spécialistes des sciences sociales et entrepreneurs et à réfléchir et à s’inspirer de la vie et du travail d’il poverello en vue d’une économie alternative et durable.
Ils sont accompagnés et encouragés par un certain nombre de spécialistes expérimentés, dont le prix Nobel d’économie 2006 et fondateur du microcrédit Muhammad Yunus, le théologien de libération Leonardo Boff et l’économiste allemand Peter Bofinger.
Le départ a été donné mercredi par le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère pour le service du développement humain intégral, co-organisateur de l’événement.
Au cours de cette séance d’ouverture, une vidéo en direct du Mouvement du Quatrième Monde, fondé à Paris en 1957, a été montrée.

Accéder au site internet The Economy of Francesco.
Accéder à l’article en néerlandais sur le site Kerknet.be.