Vacances d’été | Tommy Scholtes sj : « Visiter et contempler »

Quand les vacances se profilent viennent souvent des pensées de projets et de voyages. Chacun espère un temps de répit par rapport aux réunions et rendez-vous et une baisse des stress habituels.
Les vacances de 2022 pourraient se vivre plus « normalement » … en sachant que la situation en Europe n’est pas tout à fait paisible…
Je vais prendre les vacances par le petit bout de la lorgnette, par la proximité, en profitant de tous les beaux moments que nous pouvons nous offrir les uns aux autres. Et faire un petit pari, que vous gagnerez probablement. Oser croire que tous les lieux, espaces, et personnes visitées pourraient être des occasions de prière et de contemplation aussi. La détente et le repos sont l’espoir des vacances, mais cela n’empêche aucunement l’occasion d’ouvrir son cœur à la présence rayonnante du Seigneur. Nous prions et demandons souvent dans la prière que le Seigneur soit proche, qu’il nous aide ou aide telle personne ou situation… Mais il EST là. A nous de le découvrir et d’arrêter nos pas et nos cœurs en laissant notre coeur se dilater pour l’accueillir.

Premier rappel : Il nous parle

Sa Parole est donnée ! Il nous parle. Ne disons pas qu’il est silencieux. Chaque jour, il a une parole pour nous. Utilisez Prions en Eglise ou Magnificat, il y donne cette parole. Ou encore les applications de vos téléphones, Prie en Chemin ou Prions en Eglise par exemple. Temps de parole, de musique et de méditation… dix minutes où nous l’écoutons.

Deuxième rappel : tout est occasion de contemplation

Chaque personne rencontrée, chaque lieu de prière, église, monastère, ou même la belle nature, sont des occasions de contemplation. Il ou elles sont d’abord présence de l’Esprit Saint ! Je sais que nous n’y pensons peu, mais l’autre est d’abord, présence de l’Esprit Saint. « Nous sommes le temple de l’Esprit Saint » dit st Paul. Alors, l’été peut être l’occasion d’un changement de regard, d’un changement d’écoute, d’un changement de dialogue, même si des tensions existent. Et les vacances peuvent aussi être l’occasion de tensions ou de choix différents. Je sais. Je l’ai vécu.

Troisième rappel : découvrir les chapelles et églises le long de notre chemin

Chaque village a une église en Europe. Les campagnes sont remplies de potales, de croix et de chapelles. S’y arrêter plutôt que de passer à côté pourrait être un choix. Avant nous, des hommes et des femmes ont choisi d’ériger des petits bâtiments pour indiquer la présence du Seigneur au milieu de nous. Connaitre l’histoire de ces petits lieux est souvent passionnant. Des « mercis », des « demandes » y sont souvent exprimées. Elles disent la vie spirituelle de générations que nous pouvons actualiser par notre génération.

Rien qu’en Belgique, les monastères sont connus, souvent par la bière qui en vient, mais l’église en est le cœur. Pensez à Orval, Rochefort, Chimay ou Maredsous, Leffe ou Maredret… Faites un tour des abbayes pour le plaisir et un temps de prière ou de contemplation. Vous pourriez passer aussi par Chevetogne, sans bière mais avec icône, mais par la fraternité de Tibériade à Lavaux ste Anne où il y a aussi un beau château à visiter. Vous passerez par la Basilique de st Hubert que ce ne serait pas du temps perdu ! Une bière porte le nom Hubertus, et les spécialistes me disent qu’elle est excellente. (N’oubliez pas d’accompagner les boissons de fromages locaux !)

Si vous habitez une ville ou que vous visitez une ville, choisissez de faire un pélé églises et béguinages. C’est bien sûr évident aussi pour la Flandre où tant de villes recèlent de lieux magnifiques. Leuven, Brugge ou Gent (où je ne peux que recommander l’Agneau Mystique, dans une visite approfondie….

Bref, vous voyez ce que je voulais vous dire. C’est simple, pas trop cher, et cela peut faire l’objet d’excursions d’un jour qui n’empêchent pas un voyage plus important avec ou chez familles ou amis.
Que le temps de l’été nous fasse du bien, au corps et à l’âme. Et n’oublions pas de visiter aussi simplement nos amis empêchés de voyager.

© texte: Tommy Scholtes sj (pour la Lettre des Equipes ND)
© photos: Pxhere (chapelle) –  LimoWreck (Orval)