Comité Synodal pour Bruxelles | Portrait de Sylvia Hübel

Pour le synode lancé par notre pape le 10 octobre, mgr Kockerols a nommé un comité synodal ; celui est constitué de 3 femmes, Dominique Coerten, Nathalie Beurrier et Sylvia Hübel.

Nous vous proposons de faire mieux connaissance avec Sylvia

Je suis d’origine étrangère avec des racines hongroises-autrichiennes mais venante d’une ville du nord de la Roumanie, où cinq nationalités et confessions cohabitent paisiblement depuis des siècles. En tant que théologienne, je n’ai pas toujours trouvé des oreilles à l’écoute dans l’Église. C’est pourquoi je considère le synode comme un moment historique et un geste inestimable. Compter comme interlocuteur, être écouté est un besoin humain si fondamental.

J’espère que le voyage renforcera notre empathie pour mieux nous comprendre, pour ressentir ce que ce serait de marcher à la place des autres. Mon rêve est que le processus synodal fasse disparaître toutes les formes de séparations nous-ils (allochtone-autochtone, laïcs-clergé, femmes-hommes) qui semblent parfois si profondes. J’aimerais beaucoup que les gens retrouvent la confiance et l’espoir que l’Église est capable de changer si nous sommes tous ouverts à l’œuvre du Saint-Esprit.

Le poète espagnol Antonio Machado écrit: « Voyageur, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant ». La synodalité est ce que nous en faisons nous-mêmes ! A nous tous de saisir cette opportunité !

Découvrez les 2 autres portraits :